Web Services
Client – Serveur

Afin d’améliorer la distribution de l’information (pour des problématiques d’espace de stockage notamment), les données de certaines applications sont par exemple stockées de façon distantes.
On parle alors d’application en mode online en contradiction aux application offline dont le contenu statique est embarqué au sein d’une base de données interne à l’appareil support (smartphone, …). C’est là qu’interviennes les web services.

Cette interface de liaison à destination d’une ou plusieurs base de données ouverte à différentes cibles (partenaires, clients, …) permet une gestion des degrés d’autorisation d’accès.
Bien que souvent utilisés dans l’univers applicatif mobile, les web services sont également présents pour fournir un accès à un autre logiciel (desktop) ou site web.
Quelques exemples commun, l’accès aux données de son profil Facebook / Twitter demandé par de nombreux sites ou encore toutes les logiques cross-platform permettant de passer commande indifféremment depuis une boutique physique, une e-boutique ou une application m-commerce.

Un web service est un protocole de communication basé sur un de transport permettant de véhiculer l’information (ex. TCP / IP).

 

 

Il en existe deux types :

  • REST : une URI (adresse de ressources comportant également la méthode à traiter) est utilisée
  • SOAP : un système de descripteur est utilisé afin d’identifier la liste des services et objets proposés

Contrairement à REST, SOAP va permettre des communications sur différents protocoles de transport, REST quand à lui ne support que le HTTP.

Souvent privilégié pour sa souplesse, REST est plébiscité dans une grande quantité de cas d’étude technique.

Un web service de type REST API (Application Programming Interface ou Interface de Programmation applicative) va permettre de retourner plusieurs types de structuration de données au travers d’une logique d’appels client – serveur (ex. JSON, XML, fichier). Le serveur va fournir un service, consommé par son client.

C’est toute la logique Web 2.0 qui se base sur ce système de services offerts et consommés.