Obtenir un financement pour sa formation

Nos carrières sont de plus en plus soumises à l’évolution, à la flexibilité.
Il est par conséquent essentiel d’avoir un accès à la formation professionnelle.

Que l’on soit salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise, indépendant, … vous pouvez en faire la demande. Selon votre statut, différentes aides peuvent vous êtres octroyées.

Pôle emploi, les missions locales, … votre interlocuteur différera en fonction de ce statut. Vous pourrez conjointement structurer votre dossier de demande de formation.

A été créé en janvier 2015, le CPF (Compte Personnel de Formation) vous donnant accès à un quota d’heures pouvant être consommés dans le cadre d’une formation certifiante (validée par une qualification, diplôme ou certification).

Vous avez fait votre entrée sur le marché du travail? Dans ce cas vous êtes automatiquement titulaire d’un CPF.

Attention !! l’accès au CPF n’est permis qu’à partir de l’âge de 16 ans (voir 15 sous certaines conditions – contrat d’apprentissage).

Concernant les travailleurs indépendants (artisans, commerçants, micro-entrepreneurs, auto-entrepreneurs, agriculteurs, artistes, …) l’ouverture de l’accès au CPF est prévu pour 2018.

Ce compte géré par la Caisse des Dépôts et Consignations, vous indique un quota d’heures (mis à jour à la fin de chaque année civile).

Ce quota est alimenté par une contribution des entreprises au titre de la formation professionnelle. Il l’est automatiquement au travers des déclarations sociales des employeurs.

 

Comment est-il calculé?

  • Chaque année vous cumulez 24H sous condition d’avoir effectué un temps plein sur cette période. Et ce jusqu’à un seuil de 120H.
  • Le précédent seuil atteint vous cumulez 12H par année pleine jusqu’à atteindre un plafond de 150H.

Renseignez-vous sur le nombre d’heures de références négocié au niveau de votre accord d’entreprise ou de branche.
En cas d’absence d’accord d’entreprise ou dans le cas d’un travail partiel, celui-ci est fixé à 1607 heures.

Ces plafonds sont présents pour vous inciter à régulièrement vous former, c’est par ce biais que vous sécuriserez votre parcours professionnel.

Vous êtes demandeur d’emploi? Le CPF peut être mobilisé pendant toute la période de chômage suivant un licenciement.
Là où le CIF (Compte Individuel de Formation) était précédemment rattaché à votre contrat de travail, le CPF est quand à lui rattaché à votre personne.
Un licenciement ne vous fait donc pas perdre vos droits à la formation.

Différence supplémentaire, contrairement au CIF qui nécessitait l’accord de l’employeur, le salarié peut bénéficier de ce quota d’heures comme bon lui semble.

A noter toutefois, que dans le cas d’une demande effectuée sans accord de l’employeur, la formation ne pourra être réalisée durant le temps de travail.

De plus, votre employeur ne peut influer concernant le choix du contenu de cette formation, à condition toutefois que celle-ci ne s’effectue pas dans le cadre de vos heures de travail.
Dans ce second cas, il a d’un droit de regard concernant le planning et le contenu de cette dernière.

Un site centralise l’ensemble des démarches : http://www.moncompteformation.gouv.fr/

 

Mon compte formation

On peut y consulter son solde, voir la liste des formations disponibles, et enregistrer sa demande de formation.

 

Et si mon CPF n’est pas suffisant?

Il est possible que vous disposiez encore d’heures de DIF non reportées dans votre espace CPF.
Attention !! Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour effectuer la bascule.

Dans tous les cas, durant la validation de votre dossier, des aides complémentaires au financement peuvent être accordées.

Ce complément pourra provenir de différents organismes :

  • l’OPCA de rattachement de votre entreprise si vous êtes salarié
  • Pôle emploi ou la région si vous êtes demandeur d’emploi, sous réserve que la formation s’inscrive dans le PPAE (Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi)
  • ou directement sur vos fonds propres

 

Remarque : pour qu’un dossier soit complet, il doit comporter un ensemble d’éléments, dont le contrat de formation et le programme pédagogique. Ces informations sont directement remises par l’organisme de formation.

Une fois votre formation sélectionnée depuis votre espace CPF, vous recevrez par voie postale une réponse concernant la validation de votre dossier.

En tant que futur organisme de formation, n’hésitez pas à me contacter afin que je vous accompagne dans l’élaboration de votre dossier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.