Ma journée type de développeur freelance

Peut-être vous demandez-vous comment se déroule une journée type de développeur freelance. Voici quelques élément de réponses avec un cas particulier que je connais bien … moi.

Réveil matin

Samsung Galaxy S6

7h du matin, mon smartphone, un Samsung Galaxy S6 dernier cri ou presque (ça évolue tellement vite), me tire du lit sans aucune mesure ni musique, ou tout du moins juste celle d’une sonnerie par défaut même pas choisie… Et pourtant j’en passe du temps à bidouiller mes appareils.

Calendar Bien évidement avant le coucher j’avais checké (je n’aime pas trop les anglicisme mais celui-là je l’utilise pas mal) l’ensemble de mon calendrier Microsoft Outlook sur mon Mac Mini ou depuis mon smartphone, de quoi prévoir ce qui m’attend sur cette nouvelle journée et envisager le reste de la semaine.

J’essaye de définir mes rendez-vous client en milieu de matinée (10h, 10h30) ou en après-midi, je n’ai jamais été du matin 😉

Rendez-vous clients, prospection

Qui dit rendez-vous client ou démarchage de prospects (distribution de flyer, ateliers, …) dit également trajets.

Drive

La planète en souffrira mais j’utilise principalement ma voiture, une Hyundai i20 made in Corea, sauf quand on est sur du déplacement de proximité, dans ce cas j’enfourche mon vélo route (un vieux VITUS cadre aluminium ultra léger), d’ailleurs beaucoup plus pratique pour la distribution de prospectus.
Je couvre en effet une plus grande distance à pied et dispose d’une plus grande facilité d’arrêt qu’en voiture… et en plus je reste actif.

Accompagné sur les routes par un peu de musique et d’émissions culturelles (il en existe encore ^^).

Je suis notamment particulièrement fan de l’émission de Franck Ferrand “Au coeur de l’histoire” (Europe 1).

Lien vers l’émission : http://www.europe1.fr/emissions/au-coeur-de-l-histoire

Breakfast
Photo non contractuelle 🙂

Un bon petit déjeuner

Après une bonne douche revigorante, j’ai bonne appétit et l’appel du ventre sonne très tôt, alors pas de matinée sans petit déjeuner et sans café , de préférence du San Marco, ou du Jacques Vabre (bien que j’alterne très souvent avec un peu de thé).

Etre alerté

Notifications

Ma Samsung Galaxy S2 au poignet je commence à consulter les premières notifications (e-mail, …).

Un premier tri s’impose de lui-même en fonction des priorités.

Des règles de gestion de boîte mail me permettent d’ailleurs d’éliminer un grand nombre de SPAMS.

error bug

Dans le cas où une remonté de bug se faufile dans mes courriers, je renseigne immédiatement un ticket d’anomalies dans mon outil de rapport Flyspray.

Analytic

Savoir analyser

Je vérifie les quelques indicateurs de bonne santé de l’entreprise (Google Analytics, les statistiques de la page Facebook pro, …).

Check-list Comme je ne suis pas salarié et que je dois directement assurer mes revenus, et oui pas de bulletin de salaire à la fin du mois, je fais toujours un point sur ma manière de communiquer.

Je dispose d’un carnet à souches papier et d’un tableau blanc sur lesquels je note régulièrement tout ce qui me passe par la tête, avant de le reporter dans un outil numérique (One note principalement).

Dès lors je ne perds plus rien.

En fonctionnant sous forme de tâches à réaliser (check list) le travail est décomposé, ce qui offre de petits objectifs à relever plutôt qu’une montagne indigeste.

Je ne remplacerai en rien ce plaisir de cocher la case d’une tâche achevée.

Avec ce système de liste de tâches, je reste en mouvement tout en disposant d’une trame.

Ne rien rater

Veille technologique

Grâce à des agrégateurs de flux RSS tels que Feedly j’optimise mon temps de veille là où le risque est fort de s’éparpiller.

Feedly c’est pour moi, pouvoir consulter des centaines d’actualités (dans les grandes lignes) en 15-30 minutes pour ne se concentrer que sur celles qui me semblent pertinentes.

Si je n’ai pas le temps de lire dans le détail l’ensemble des articles retenus, je les rajoute en marque page via le service getpocket.com.

Toutes ces informations glanées viennent par la suite enrichir mes futurs idées d’articles qui se retrouveront sous peu publiées dans la partie ACTUALITES de mon site vitrine.

Certaines vont également alimenter mon mediawiki personnel sous forme de petits tutoriels qui pourront me faire gagner du temps via quelques copier / coller. Ou à terme se transposer en vidéos YouTube.

Début des choses sérieuses

Working desktop
Mon bureau

Mon Mac Mini (je ne suis ni pro Mac, ni pro PC, je suis pro … ce qui marche) ne dort jamais vraiment, il conserve toujours ouvert quelques unes de mes applications fétiches de développeur web (FileZilla, NetBeans, …) ainsi qu’un ou deux navigateurs web avec des onglets fréquemment consultés (Twitter, …).

Emergency

J’essaye de terminer mes journées aux alentours de 18h même s’il m’arrive quelque fois de déborder, notamment pour des urgences.

Et les urgences, imprévues ce n’est pas ce qui manque.

Have a break
Moka, mon chat dans lequel on retrouve mon goût du café.

Quand beaucoup d’éléments pèsent sur mes épaules, la pause s’impose.

J’essaye d’en faire une suffisante à l’heure du repas de midi, même si par habitude celle-ci ne s’étale pas.
Elle s’accompagne bien souvent d’une écoute radiophonique des actualités.
Il faut bien se tenir au courant du monde qui nous entoure.

Video game

Une seconde pause intervient vers les 16/16h30, j’en profite alors pour décompresser, et j’y arrive particulièrement bien en faisant quelques minutes de console (Pro evolution soccer ayant ma faveur, de quoi pester contre les développeurs d’IA – Intelligence Artificielle, notamment ceux responsables des défenseurs).

Quantified Self
791 pas… il va falloir bouger !!

Je suis nouvellement converti du quantified self (vous savez tout ces gadgets de santé connectés…), sans doute du fait de mon hygiène de vie.
Faut pas que je force de trop sur le fromage et saucisson mais que voulez-vous je suis un bon vivant  ☺

Quelques pauses, un peu de relâchement et une bonne dose de sport

Jogging with music

Le jogging s’avère être un bon sasse de décompression, en plus d’une activité physique intense.
Je cours parfois écouteurs aux oreilles, avec une bonne playlist Spotify ou sans pour mieux sentir l’environnement qui m’entoure… ça doit être mon côté écolo.
J’essaye régulièrement de m’inscrire à quelques courses, généralement sur des distances courtes de 5km et au possible au profit d’associations.

D’autres sorties randonnées pédestres ou cyclo font parties de mes activités physiques favorites, du week-end, effectivement ces longues sorties (2h mini.) s’accommodent beaucoup mieux en ce moment de la semaine.

Les joies de la mobilité

Développeur web et mobilité

Sans parler véritablement de pause, en travaillant depuis mon jardin je retrouve tout de même un certain calme que seule la campagne peut apporter.
S’en suivent bruits d’oiseaux, la rivière dans le lointain, …
Neschers, je vous assure c’est très apaisant.

Mais le gros avantage de mon métier, c’est son côté nomade, plus de limite, le matériel nécessaire pour travailler s’emporte dans un simple sac à dos, et me voilà dans un café, un parc, … bon à condition tout de même de disposer d’une connexion Internet, ça aide quand même quand on travaille dans le web 😉

Sur ce, je vous souhaite à tous une très bonne journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.