Automatiser sa présence sur les réseaux sociaux

Automatiser sa présence sur les réseaux sociaux peut vous faire gagner jusqu’à plusieurs heures par semaine, découvrez ci-dessous comment procéder.

En effet, animer sa présence sur les réseaux sociaux peut vite devenir chronophage surtout si on multiplie le nombre de comptes devant être gérés et si la gestion d’une communauté ne constitue pas notre métier principal.

Or pour être visible dans le flux continu d’informations, il vous faut publier régulièrement et selon un volume important (en gardant sous condition que le contenu reste pertinent pour votre communauté).

Partager les bons contenus au bon moment, sur le bon réseau.

La notion de timing est très importante, elle est à choisir en fonction des habitudes de votre audience, habitude que vous ne pourrez relever qu’après avoir effectué quelques tests et suivi de statistiques.

Par exemple, sur Facebook, les utilisateurs sont principalement actifs en soirée ou les weekend. Mais d’une cible à l’autre, ce constat pourra être tout autre.

Quoiqu’il en soit, il y a fort à parier, que vous ne pourrez être présent 24 H / 24 pour relayer vos contenus.
Bien souvent, votre cible sera présente hors de votre temps de travail et ce, d’autant plus si vous travailler à l’internationale.
Il est alors nécessaire d’automatiser certains traitements.
Vous entendrez souvent parler de Social Automation.

Programmer la publication de contenus

La programmation de vos publications selon un calendrier éditorial vous permettra d’étaler vos publications.
Vous pourrez ainsi vous dégager des périodes d’indisponibilité (ex. vacances, …).
Un temps que vous n’auriez pu vous dégager sans un ralentissement du rythme de publication, si vous n’optiez pas pour de la publication programmée.

Un constat : si vous ne publiez plus, on risque très vite de vous oublier.

Avec de l’automatisation de publication, ce n’est plus directement vous qui publierez mais des robots (bots) qui prendront le relais.

Ceci vous vous évitera également la fastidieuse tâche de devoir vous connecter aux différents sites des réseaux sociaux pour relayer votre contenu fraîchement publié sur votre blog.
Des outils permettent de centraliser le processus de publication.

Votre meilleur moment en terme de créativité se situe aux alentours de minuit? A cette heure votre audience dort, impossible de publier, alors planifiez.

Vous éviterez aussi l’effet de submersion qui pourrait arriver si vous êtes plutôt du genre à publier beaucoup et d’un seul coup.

Avec ce genre de comportements, vous risqueriez de très vite lasser vos fans.

C’est d’ailleurs ce que font les Community Managers, ils écrivent leur contenu à l’avance puis programment le moment de leur diffusion.

La programmation des publications Facebook

Avec Facebook vous pouvez par exemple programmer vos publications en allant dans les Options et en choisissant Programmer.

Vous n’avez plus qu’à définir le moment où votre post devra être publié sur Facebook.

Une fois programmé, vous pourrez retrouver cette configuration depuis le menu Outils de publication, puis Publications programmées.

Vous pourrez alors la modifier / reprogrammer, la supprimer, modifier le contenu de la publication, …

Attention, ceci ne fonctionne que depuis une page Facebook Pro.

Vous retrouverez cette fonctionnalité à la fois sur l’interface navigateur web et sur l’application mobile Facebook Pages Manager.

La publication programmée avec WordPress

Sous WordPress vous retrouvez une fonctionnalité similaire dans le bloc Publier où vous pourrez Modifier pour indiquer le moment souhaité de la publication.

Vous retrouverez la configuration appliquée en revenant sur le mode édition de votre article, depuis Publier vous pourrez définir une nouvelle date de publication ou Annuler pour effectuer une publication immédiate.

Tant que la date de publication ne sera pas atteinte, ni vos visiteurs ni les moteurs de recherche ne pourront consulter votre article.

Republier des anciens contenus – le EverGreen Content

L’extension WordPress Revive Old Post vous permettra quand à elle de republier des anciens articles sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

Parmi les configurations possibles, vous pourrez définir le délais entre chaque nouvelle publication, le nombre d’articles à republier, une liste d’exclusion, …

Attention dans un tel cas à ce que vos contenus d’archives soient en nombre suffisant et toujours d’actualité.
On parle alors d’ EverGreen Content, c’est à dire du contenu toujours d’actualité même un an ou deux après sa date de publication.

Automatiser le workflow avec IFTTT

IFTTT

Pour aller encore plus loin, vous pouvez créer des règles d’automatisation.

C’est notamment le cas avec le service IFTTT (http://ifttt.com/) accessible gratuitement au travers d’une application (en anglais uniquement).

Le jargon utilisé par IFTTT peut en dérouter certains, ainsi une règle d’automatisation sera appelée une recette (recipe).

Les paramètres sont quand à eux appelés des ingrédients (ex. À lire {{PostTitle}}).

L’ensemble des recettes créées par la communauté peuvent y être téléchargées.

Vous pourrez y connecter l’ensemble de vos réseaux sociaux et définir des recettes à appliquer selon la logique If this Then that (Si ceci Fait cela).

C’est à dire le déclenchement d’actions (Then thattrigger) en fonction de conditions (If this).

Exemples d’automatisation :

  • à la publication d’un nouvel article sur WordPress, procéder à la publication sur Facebook d’un lien vers cet article
  • Synchroniser ses photos de profil Facebook et Twitter

IFTTT est capable de se connecter à in très grand nombre de services (environ une cinquantaine) : Google +, Twitter, WordPress, Facebook, LinkedIn, …

Vous pourrez les connecter depuis le menu Chanels (canaux).

Une autorisation de connexion vous sera alors demandée.

La solution complète Buffer

Au titre des autres outils d’automatisation, vous avez Buffer, gratuit dans la limite de 10 publications par jour et par réseau social (limité à un compte par réseau social).

Il vous permet de gérer l’ensemble de vos réseaux sociaux depuis une seule et même interface.

Parmi ses avantages, vous pouvez compter :

  • Le raccourcissement automatique des Urls
  • Aide à la planification basée sur les statistiques de consultation et permettant de définir le meilleur moment pour publier votre contenu
  • Une intégration via extension pour navigateurs web (https://buffer.com/extensions)

Certaines options sont toutefois uniquement accessible via un abonnement PREMIUM.

Liste des réseaux sociaux pris en charge par BufferFacebook (profil, page et groupe), Twitter, Linkedin (profil ou page), Google+ (profil ou page), Pinterest, Instagram.

Attention lors de la configuration de Buffer, choisissez bien votre fuseau horaire.

La publication s’effectue en remplaçant le texte What do you want to share présent dans le menu Content et en indiquant sur quel(s) réseaux sociaux effectuer la publication.

Le bouton Add To Queue vous permettra d’empiler la publication dans une pile d’exécutions en attente.
Celle-ci sera ensuite poussée aux heures de publication définies dans la configuration de Buffer (menu Schedule).

Avec Buffer, vous pouvez définir plusieurs créneaux de publication.
Ainsi vous publiez un même contenu plusieurs fois sur la journée, de quoi toucher plus efficacement votre cible.

Suivre ses statistiques de publication

Google Analytics dispose d’un menu Aquisition, Réseaux sociaux permettant de définir quels sont les réseaux sociaux qui apportent le plus de trafic vers votre site web.

Il vous faudra ici analyser votre communauté pour en définir ses comportements.
Vous noterez quels contenus retiennent le mieux son attention, et sous quelle configuration ceux-ci sont les plus susceptibles de l’atteindre.

Vous retrouverez une fonctionnalité similaire pour chacun de réseaux sociaux.
Via Facebook Insight vous pourrez retrouver des statistiques détaillées (par sexe, âge, … l’analyse des réactions, …), accessibles au niveau de l’interface de gestion de votre Page Facebook Pro.

Sur ce, bonnes publications à vous, en espérant que ces astuces vous permettent de gagner du temps, restez tout de même attentifs à ce que vous publiez, gardez-en la maîtrise.

Prenez garde par exemple à bien vérifier votre contenu (liens brisés, fautes d’orthographe, …), et évitez de programmer des contenus polémiques.

La publication étant différée, vous n’aurez alors pas forcément la possibilité d’intervenir en direct pour modérer les commentaires, apporter des correctifs, …

Au contraire, pour certains, ce temps dégagé vous permettra d’améliorer la relation que vous avez avec votre audience, en répondant par exemple à plus de followers,. .. ou en mettant ce temps à profit pour rédiger du contenu d’actualité.

Dans tous les cas n’oubliez pas que l’automatisation ne doit pas empêcher l’échange, c’est lui qui garanti l’engagement.

Attention également à la tentation de vouloir publier bêtement le même contenu sur plusieurs réseaux sociaux distinct,.
L’on ne communique pas de la même manière d’un réseau social à l’autre.

Si vous avez besoin d’aide, d’astuces et conseils, n’hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.