WordPress Duplicator : créer une copie / clone de votre site WordPress

La création d’une copie / clone de votre site WordPress peux s’effectuer manuellement ou via des extensions telles que WordPress Duplicator.

Pourquoi faire un clone de son site web?

Vous souhaitez tester de nouvelles fonctionnalités sans prendre de risques ou devoir laisser votre site en maintenance sur une longue période? Votre site web génère un trafic important et vous ne pouvez vous permettre d’interrompre l’accessibilité (ex. activité commerciale)?

Un clone pour tester des mises à jour majeures

Les mises à jour corrigent des failles de sécurité, apportent de nouvelles fonctionnalités, … mais peuvent parfois apporter un lot de bugs. D’où l’intérêt de ne pas se précipiter et de monter un site de test, notamment sur des mises à jour majeures (ex. WordPress 4.9 à WordPress 5.0).

En cas de changement d’hébergeur web

La migration s’applique également lorsque vous changez d’hébergeur web, ou si vous avez développé votre site web en local (MAMP,  Local by Flywheel) et souhaitez le basculer en production.

Migration site WordPress avec WordPress Duplicator

La migration à la main

Il existe des méthodes dites “manuelles” de duplication / clone de votre site web sur un environnement de développement :

  • export de la base de données (.sql) et du code source (FTP) du site A
  • création d’un nouvel espace d’hébergement web (base de données, connexion FTP) pour le site B
  • import de la base de données et du code source (FTP) du site A dans l’espace d’hébergement web dédié au site B
  • modification des références au nom de domaine A par B (Search and Replace)
  • mise en maintenance du site B pour éviter l’indexation par les moteurs de recherche (risque de duplicate content)
  • contrôle qualité pour vérifier que tout est en place (notamment les widgets – données séralisées a:1:{s: …)

L’idée étant de migrer tous vos fichiers (code source, médias, …), dossiers, plugins et thèmes.

WordPress DuplicatoR

D’un autre côté, vous avez également des méthodes plus automatisées qui évitent des étapes bien fastidieuses.

Vous pouvez par exemple utiliser le plugin WordPress Duplicator qui va vous permettre de générer une copie de votre site pré-configuré, que vous pourrez par la suite déployer sur une base de données et un répertoire (local ou distant) de destination.

Télécharger Duplicator – Extension de migration WordPress.

WordPress Duplicator – Scan

L’outil effectue préalablement un contrôle de votre configuration et des pré-requis (poids du paquet à créer, vérification des noms de fichiers – ex. présence d’accents mal interprétés par certains serveurs, …).

WordPress Duplicator - scan

Selon le besoin vous pourrez exclure certains dossiers, tables de base de données, … par exemple le répertoire wp-content/uploads qui contient tout vos médias.

Pour migrer des sites web de plusieurs giga-octets, optez pour la version WordPress Duplicator Pro !

Création de sites WordPress pré-configurés

Autre avantage de l’outil, WordPress Duplicator va vous permettre de créer des sites pré-configurés et pouvant être facilement déployés. Pour cela, montez un WordPress de base, contenant vos extensions préférées, puis transformez le tout en paquet Duplicator, vous gagnerez ainsi un temps conséquent lors de vos prochains déploiements.

La durée du clonage de votre site web va dépendre de la taille de votre base de données et du nombre de fichiers présents sur votre serveur.

WordPress Duplicator - assemblage du paquet

Déployer le clone de son site web

WordPress Duplicator - paquet assembléUn script installer.php est exporté afin de permettre le déploiement de l’archive.

Gros point fort par rapport à certaines extensions concurrentes, il ne vous sera pas nécessaire d’installer une instance de WordPress pour le site B, WordPress Duplicator va s’occuper de tout.

Il vous suffira par la suite de positionner l’archive (paquet zip) et le fichier installer.php dans le dossier de déploiement, puis d’ouvrir le lien jusqu’au fichier installer.php depuis votre navigateur web pour lancer l’installation du site B.

WordPress Duplicator - déploiement

WordPress Duplicator - configuration de la base de données

WordPress Duplicator - configurationRemarques :

  • la création d’une base de données et d’un utilisateur associé (avec privilèges) pour le site B sera un préalable, ainsi que la mise à jour du fichier wp-config.php
    ATTENTION !! Toutes les données de la base de données seront écrasées.
  • si votre site est en HTTPS, il vous sera également nécessaire d’activer un certificat SSL
  • certains thèmes et extensions utilisent une clé de licence valide uniquement pour un nom de domaine

En fin d’installation Duplicator va vous fournir un rapport vous permettant de vérifier les éventuelles erreurs ou avertissements.

WordPress Duplicator - Test du sitePar la suite, une fois vos différents tests réalisés (liens brisés, images manquantes, …), vous pourrez demander la désinstallation de cette copie du site et désactiver / supprimer l’extension WordPress Duplicator.


Si vous n’avez pas les compétences pour mener à bien votre migration, laissez-moi m’en charger. Pour vous assurer qu’il n’y ait aucun problème, faites confiance à un professionnel.

Avant toute migration, n’oubliez pas de débuter par une sauvegarde complète de votre site !!

Avec l’arrivée de WordPress 5.0 et de son nouvel éditeur de texte Gutenberg : vérifiez la compatibilité (thème et plugins) en montant un site de test !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.